FAQ - FOIRE AUX QUESTIONS

En cas de stockage prolongé des produits Montana, à quoi dois-je faire attention pour éviter la formation de rouille blanche?
Il est primordial de respecter les instructions figurant sur les étiquettes des produits Montana lors du stockage. Il y est mentionné que les colis doivent être entreposés dans un endroit sec et bien aéré.
Il faut éviter que de l'eau stagne entre les éléments car cela peut inévitablement engendrer d'importants dommages sur les tôles, même sur celles dotées d'un revêtement anticorrosion. Il est recommandé de limiter le plus possible la durée de stockage à l'extérieur. Les grandes différences de température entre le jour et la nuit, en particulier pendant les mois d'été, peuvent entraîner la formation de condensation dans le paquet. Cette condensation est retenue entre les composants et ne peut pas s'évaporer, et ce, avec ou sans feuille de protection. Par ailleurs, le processus de corrosion est considérablement accéléré par les températures élevées des mois d'été. En cas de conditions de stockage inappropriées, de la rouille blanche peut se former en quelques jours. Dans la grande majorité des cas de rouille blanche, il n'y a pas lieu de craindre une détérioration sévère de la couche de zinc ou une réduction de la durée de vie prévue du produit. Il reste que la formation de rouille blanche doit être considérée comme une altération esthétique et doit donc être évitée autant que possible.
Pour ce faire, la société Montana Systèmes de Construction SA recommande que les produits en question soient posés rapidement – mais au plus tard dans un délai de 4 semaines après leur fabrication – et que la feuille de protection soit retirée immédiatement après la pose.
À quoi faut-il prêter attention lors du nettoyage de surfaces prélaquées?
Des souillures occasionnelles des surfaces ne peuvent pas toujours être évitées, ce qui implique un nettoyage ultérieur. Pour limiter des frais supplémentaires il convient d'observer les points suivants lors de la pose:
 
  • Travaillez soigneusement, évitez les souillures et les blessures du laquage, surtout lors de Ia coupe de tôles.
  • Laissez Ia feuille de protection éventuelle pendant le montage, mais enlevez-la immédiatement après Ia fin des travaux.
  • Eliminez Ia limaille de suite, par soufflure. Vous éviterez ainsi Ia corrosion due à l'humidité.
  • Eliminez les souillures si possible avant leur séchage, surtout s'il s'agit de produits goudronneux et bitumineux.

Nous renvoyons à la Directive de la Centrale Suisse Fenêtres et Façades CSFF 61.01, ainsi qu’aux informations du Colorcoat.
 
Pour chaque nettoyage il convient de procéder a un essai sur une petite surface. Les souillures tenaces doivent préalablement être examinées, et au vu du résultat, le produit et le procède seront détermines.
À quoi faut-il prêter attention lors de la réparation de surfaces prélaquées?
Celles-ci sont nécessaires pour les griffures pouvant se produire lors de la pose. Pour tous les laquages courant des peintures de retouches sont disponibles.

Observez les points suivants avant le début des travaux: 
  1. Assurez-vous du type de laquage (Polyester, PVDF, etc.)
  2. Limitez leur application aux endroits absolument nécessaires.
  3. Traitez uniquement Ies blessures allant jusqu’aux matériaux de base.
  4. Nettoyez en premier lieu les endroits à retoucher. Ceux-ci doivent être propres, secs et exempts de graisse.
  5. Utilisez un pinceau fin de manière à limiter les surfaces retouchées.
  6. Appliquez Ia peinture de manière a ce que les retouches ne soient pas visibles à une distance normale!
À quoi les bruits de craquement des éléments de construction sur ossatures bois sont-ils dus?
Les bruits de craquement sont avant tout causés par le rayonnement solaire et le refroidissement des éléments de toiture et de bardage métalliques légers, mais les éléments de construction eux-mêmes ne génèrent aucun bruit.
 
En raison de la fixation solide des éléments de construction sur le support au moyen de vis, des contraintes thermiques se produisent qui sont compensées soit par déformation, coulissement ou, en cas d‘une friction accrue entre l’élément de construction et le support, par un déplacement saccadé accompagné de bruits.
 
Dans le cas d’une construction de toiture à double peau métallique, la construction intermédiaire relativement flexible en profil Z absorbe les tensions thermiques de la tôle extérieure à l’intérieur du système de toiture lui-même, de sorte que les bruits de craquement ne surviennent que rarement et soient à peine audibles.
 
Par contre, les éléments sandwich métalliques avec noyau en PUR/PIR présentent un assemblage «rigide au cisaillement» entre la tôle extérieure et la tôle intérieure. De ce fait, l’affaiblissement des tensions n’est possible que dans une mesure limitée et cette situation engendre fréquemment des bruits de craquement. À cause de la masse relativement faible de la tôle extérieure des éléments sandwich, celle-ci se réchauffe ou se refroidit rapidement, causant des phénomènes de dilatation et de retrait.
 
Les bruits de craquement ne peuvent pas être complètement exclus avec les systèmes de toiture et de bardage relativement bon marché mis en œuvre pour les ouvrages commerciaux ou sportifs, ils doivent donc être considérés comme normaux. Ils ne constituent en aucun cas un défaut.
Est-il possible de réparer les feutres Montana?
Le feutre Montana est un non-tissé synthétique appliqué sur les profils trapézoïdaux et ondulés SWISS PANEL® et qui peut absorber temporairement l’eau de condensation. Ceci permet d’éviter l‘égouttement de l’eau de condensation.
 
Les salissures s’enlèvent soigneusement à l’aide d’un léger jet d'eau et d’une brosse douce. Les zones endommagées peuvent être enlevées à l’aide d’un outil tranchant, p.ex. un cutter et une spatule. La surface nettoyée peut être recouverte par collage de petits morceaux de feutre.
 
Les réparations de plus grande taille sont difficilement réalisables sur le pourtour des nervures du profil, en raison de la forte adhésivité de la colle.
 
Si le feutre se décolle à la suite d’une utilisation non conforme ou à l’absence de barrière capillaire, il est recommandé de procéder aux réparations à l’aide d’un adhésif à pulvériser. Contactez-nous dans ce cas de figure.
Qu’est-ce que le farinage et comment survient-il?
Le farinage, la perte de brillant et l’altération de la couleur surviennent à la suite d’une longue exposition aux intempéries et modifient l’apparence de la surface prélaquée d’un élément de construction.
 
Le farinage peut être contré dans une large mesure par la mise en œuvre de revêtements de qualité supérieure. Un revêtement en polyester sera par exemple plus rapidement sujet au farinage qu’un revêtement Colorcoat PRISMA® de haute qualité, ce dernier se distinguant par une résistance nettement accrue aux UV et à la corrosion.
 
On reconnaît le farinage à la surface matte et blanchâtre du revêtement. En frottant légèrement la surface p.ex. avec un doigt, il reste des résidus blanchâtres. Ces résidus se composent de restes de polymères désagrégés et de matières de charge claires. Il ne faut pas confondre le farinage avec la décoloration. La décoloration correspond à la perte de couleur d’un pigment. Par contre, le farinage est le signe de la destruction de la structure de la couche de laque organique.
 
Lorsque qu’une laque est correctement nettoyée par lavage du farinage suivi, le cas échéant, d’un traitement de protection à l’instar des laques pour automobiles, la surface de laque redeviendra plus foncée pour se rapprocher de la teinte initiale.
Quelles sont les différences de teinte acceptables?
Il n’existe malheureusement aucune méthode de production qui ne soit pas sujette à tolérances, c’est pourquoi la fabrication d’une teinte absolument identique pour un élément de construction est pratiquement impossible. Le nuancier RAL ne spécifie aucune limite au-delà de laquelle une teinte RAL ne l’est plus.
 
Le catalogue RAL ou les nuanciers RAL compris dans ce dernier ne décrivent aucune teinte exacte. Un nuancier RAL ne peut donc pas être pris comme référence pour des accords sur les différences de teinte, il ne peut être utilisé que comme fil conducteur.
Des teintes identiques peuvent présenter une apparence différente selon le support comme p.ex. sur du plastique, du bois ou une surface métallique, ainsi que selon la rugosité de celui-ci et l’incidence de la lumière. Les différents procédés d’application jouent également un rôle, comme p.ex. le prélaquage, le giclage, l’application au pinceau ou au rouleau, ainsi que les différentes bases des laques.
 
L’évaluation d’une différence de teinte par rapport à un échantillon présentant de faibles différences de nuance génère souvent des résultats différents selon les personnes qui les ont examinées. Les limites ne sont claires que lorsque les écarts admissibles ont préalablement été minutieusement décrits ou lorsque deux échantillons - les échantillons limites - ont été convenus, entre lesquels le modèle convenu doit se situer.
 
Au sein d’une surface fermée, il convient d’avoir une teinte aussi homogène que possible; dans la plupart des cas, les différences de teinte comme p.ex. sur deux surfaces adjacentes en angle ou en cas de «séparation» - joints, profils pliés, etc. - ne s’avèrent pas gênantes et ne constituent donc pas un défaut.
 
Nous soulignons qu’en cas d'utilisation de différentes charges de matériau, quelle que soit la teinte choisie, des différences de teinte sont inévitables au sein de certaines tolérances et doivent être acceptées. En cas de doute, nous recommandons toujours la fabrication à partir d’une seule et même charge. Montana Systèmes de Construction SA n’assume aucune responsabilité pour les différences de teinte entre les produits de Montana ainsi qu’entre les produits de Montana et ceux d’autres fabricants. Ceci vaut pour toutes les couleurs et tous les produits prélaqués. Lorsque différents produits ou revêtements doivent être combinés entre eux et présenter la même teinte, il convient de procéder à un échantillonnage de couleur.
 
Avec des laques métalliques et des teintes claires à faible pouvoir couvrant, il faut s’attendre à des différences de teinte entre différentes livraisons.
Qu’est-ce que le taux d’érosion?
Si une tôle de zinc non laquée est exposée aux conditions atmosphériques, une couche de surface - la patine - faite de points de corrosion se forme avec le temps. La composition de cette couche et ses propriétés sont définies par les concentrations majeures de polluants atmosphériques et par les conditions de l'environnement.

Une partie de cette patine peut se détacher à cause de dépôts secs et humides puis être lavée de la surface. Cette faible composante métallique libérée est à elle seule désignée par les termes de lessivage des métaux.
Le processus de corrosion est largement influencé par la teneur en anhydride sulfureux dans l’atmosphère et comme cette teneur en anhydride sulfureux dans l’air a fortement diminué, le lessivage a également fortement diminué. Les taux d’érosion sont ainsi nettement plus faibles qu’il y a quelques années.

Les eaux de lessivage provenant d’une toiture ou d’un bâtiment sont normalement rejetées via des descentes dans une installation de traitement des eaux usées ou s’infiltrent à la surface du terrain ou en souterrain. À proximité immédiate de la toiture, cette eau entre en contact avec des matériaux organiques et inorganique (p.ex. le calcaire et la terre), ce qui entraîne des changements majeurs dans la formation des composants chimiques.

À proximité immédiate de la toiture, la part biodisponible de cuivre et de zinc subit une importante diminution. Ceci a été confirmé par des examens récents. Pour obtenir des données empiriques de recherches sur des surfaces zinguées et laquées, n’hésitez pas à nous contacter.
Qu’est-ce que c’est la garantie Confidex?
Confidex® offre la garantie la plus complète en Europe pour des produits en acier prélaqué, en vous apportant une tranquillité complète pendant une période allant jusqu’à 30 ans. Contrairement à d’autres garanties, Confidex® couvre également les tranches pendant l’intégralité de la période de garantie, et ne nécessite aucune inspection ou entretien au cours de cette période. Elle est fournie pour des bâtiments industriels et commerciaux dont la superficie est généralement supérieure à 500 m2, utilisant Colorcoat Prisma®.

Principales caractéristiques de la Garantie Confidex®
 
  • Protège les tranches de coupe pendant l’intégralité de la période de Garantie Confidex®
  • 2 catégories de zones distinctes définissent la durée de la garantie.
  • Elle est indépendante de la pente du toit et est valable à partir d’une pente de 1º
  • Elle est proposée directement au propriétaire du bâtiment.
  • Elle est entièrement cessible, en cas de changement de propriétaire du bâtiment.
  • Elle contribue à la réduction des niveaux de risque pour chaque partie de la chaîne d’approvisionnement.
  • Le Galvalloy présente une excellente protection contre la corrosion, y.c. aux tranches.
  • Tata Steel dispose de plus de 40 ans d’expérience dans le développement de produits en collaboration avec des fabricants de peinture. 

Détermination de la période de Garantie Confidex® pour Colorcoat Prisma
 

  1. Les chiffres relatifs à la zone côtière se rapportent à des bâtiments situés à moins de 1 km de la côte.
  2. Les périodes de Garantie Confidex® sur le schéma ci-dessus sont applicables en Allemagne, en Autriche et en Suisse.
Enregistrement Garantie Confidex®: Formulaire
Suspensions (lampes, techniques, plafonds suspendus, etc.) aux profils trapézoïdaux - quels sont les systèmes disponibles?
Les suspensions pour les différents composants comme p.ex. la tuyauterie, les chemins de câbles, l’éclairage, etc. peuvent en général être posées sans aucun souci aux âmes des profils trapézoïdaux.
 
Il convient ici de tenir compte du poids supplémentaire lors du dimensionnement statique des tôles. En outre, le système de suspension choisi doit être suffisamment dimensionné au niveau statique. Les différents fabricants (p.ex. Würth, Hilti, Erico, Sikla, Roco, etc.) indiquent à ce sujet les capacités de charge admissibles dans leurs fiches techniques.
Comment les profils trapézoïdaux et ondulés doivent-ils être vissés?
Constructivement les recouvrements latéraux (joints longitudinaux) sont à visser tous les 50 à 60 cm en fonction de l’écartement des pannes ou des filières dans en toiture et en façade. Nos tableaux de dimensionnement indiquent la statique des différents types de profils.
La fixation des profils sur le support dépend de la portée et des charges. En général, il suffit d’une fixation dans chaque nervure aux supports d’extrémités et d’une fixation toutes les 2 nervures aux supports intermédiaires. En cas de doute et en présence de portées ou charges accrues (p.ex. succion du vent), n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous transmettrons volontiers des informations supplémentaires sur nos recommandations de pose.


À quoi faut-il prêter attention avec les tôles profilées de grande longueur?
Selon le choix du matériau et la longueur des plaques, il faut également tenir compte de la dilatation des tôles profilées. Ceci vaut en particulier pour les longs profils en aluminium (> 6 m). Dans la pratique, la fixation est assurée par un point fixe au centre, ainsi qu’avec des trous plus grands et éventuellement des calottes. À cet égard, le poseur des tôles devra disposer de solides connaissances théoriques et pratiques et faire preuve de doigté.
La solution optimale réside dans les éléments coulissants appropriés, qui empêchent la formation de bruits, l’arrachage des vis, l’élargissement des trous, etc. Par conséquent, les raccords doivent être réalisés avec des agrafes de fixation supplémentaires ou des bandes de maintien afin de pouvoir coulisser.

Á quoi fait-il prêter attention pour la protection des toitures métalliques contre la foudre?
Lors de la réalisation d‘une toiture ou d’un bardage avec des profils métalliques trapézoïdaux ou ondulés, il ne faut en général aucun dispositif de capture spécial ni supplémentaire contre la foudre. Les profils en acier présentant une épaisseur minimale de 0,5 mm (aluminium à partir de 0,65 mm) agissent comme des «composants naturels d’un dispositif de capture» au sens de la norme DIN EN 62305-3. Il faut cependant que les profils soient reliés entre eux et à la terre. Les détails de construction doivent être convenus avec une entreprise spécialisée en matière de protection contre la foudre. Sur demande, nous vous transmettons volontiers des informations détaillées à ce sujet.
Stabilisation et contreventement de bâtiments et structures à l’aide de profils trapézoïdaux - comment cela fonctionne-t-il?
Les éléments de l’enveloppe du bâtiment peuvent être mis en œuvre pour stabiliser un bâtiment complet ou partiellement. Il est possible de se passer des contreventements si le renforcement est assuré par des panneaux de cisaillement en profils trapézoïdaux. Les panneaux de cisaillement, les profils trapézoïdaux ainsi que leurs liaisons doivent pour ce faire être suffisamment dimensionnés et justifiés au niveau statique. Nous vous fournissons volontiers les valeurs de panneau de cisaillement de nos profils trapézoïdaux SWISS PANEL®.

Les poutres critiques au niveau stabilité peuvent également être renforcées par la couverture à l’aide de profils trapézoïdaux et éléments sandwich.

N’hésitez à nous contacter. Nous vous aiderons volontiers dans cette thématique avec des documents complémentaires.
À quoi faut-il prêter attention avec la mise en œuvre de profils trapézoïdaux dans les piscines?
Les éléments de construction métalliques mis en œuvre à l’intérieur des piscines sont soumis à des exigences spécifiques en raison de leur exposition à une humidité de l'air élevée, combinée à des substances agressives (p.ex. le chlorure). À cause de ce climat intérieur particulier, il est recommandé d’utiliser le revêtement Colorcoat HPS200 Ultra® d’une épaisseur de 200µm (idéalement sur les deux faces). Ce revêtement est supérieur à la classe de résistance à la corrosion la plus élevée RC5, ainsi qu’à la classe de résistance la plus élevée pour applications intérieures agressives CPI5 selon la norme EN10169.
Il convient également, en plus du revêtement correct, de prendre en considération d’autres paramètres comme, par exemple, la protection des tranches ou encore l’étanchéité à l'air de tous les joints longitudinaux et transversaux à l’aide de bandes d’étanchéité. Les profils trapézoïdaux à perforations acoustiques sont soumis à d’autres règlements.
N’hésitez pas à nous contacter. Nos collaborateurs se tiennent volontiers à votre disposition.